Louer son bateau avant d’acheter n’a jamais eu autant le vent en poupe

Louer son bateau avant d’acheter n’a jamais eu autant le vent en poupe

Que l’on souhaite acquérir un voilier, un bateau à moteur, ou encore un yacht, la question du financement se pose rapidement. Car il est bien beau de vouloir succomber à l’appel du large… Mais, lorsque viennent les questions d’argent, on se retrouve rapidement rattrapé par la terre ferme. Fort heureusement, des solutions existent pour pouvoir s’offrir l’objet de ses rêves d’évasion. Et s’il y en a bien une qui est toutes voiles dehors ces derniers temps, c’est la LOA (Location avec Option d’Achat).

Une pratique qui tend à s’élargir au milieu nautique

Longtemps réservé au secteur de l’automobile, le leasing vogue peu à peu vers celui du monde marin. Désormais, constructeurs de bateaux de plaisance et organismes de crédit sont nombreux à proposer ce type de financement. Les personnes désireuses d’aller faire quelques parties de pêche ou de partir en croisière autour du monde ont désormais le choix lors de la signature. En plus du crédit classique, il est ainsi possible, au moment de passer commande, d’opter pour la location avec option d’achat. Un mode de transaction qui tend à séduire de plus en plus d’acheteurs et de vendeurs.

A qui s’adresse la LOA et comment fonctionne-t-elle ?

Côté vendeurs, la LOA ne concerne que les professionnels du secteur de la vente d’embarcations. En effet, seuls les bateaux neufs ou d’occasions facturables avec de la TVA peuvent prétendre au leasing avec option de vente. En ce qui concerne les acheteurs, en revanche, particuliers et professionnels peuvent déposer un dossier de financement en LOA. Par ailleurs, le montant des mensualités et la durée de location initiale restent à l’appréciation du vendeur ou de l’organisme de crédit retenu. Toutefois, cette pratique est encadrée par une durée minimum de 3 ans, qui ne peut excéder les 15 années.

Crédit bail ou crédit classique : deux modes de financement bien distincts

Contrairement au crédit bail qui engage les acheteurs à devenir propriétaires dès la première mensualité, la LOA procure de nombreux avantages. A commencer par la réduction du montant de la TVA. Celle-ci est en général divisée de moitié pour le locataire par rapport au montant global. A cela viennent s’ajouter d’autres déductions en fonction du temps passé à naviguer en dehors des eaux territoriales communautaires. Afin d’y voir plus clair sur les différents mode de financement d’un bateau, des outils de simulation en ligne permettent de comparer crédit classique et LOA. Les navigateurs souhaitant entreprendre un tour du monde peuvent ainsi rapidement déterminer la solution la mieux adaptée à leur projet avant d’investir.