Double ou triple vitrage : comment se décider ?

Double ou triple vitrage : comment se décider ?

Choisir le vitrage à installer sur sa fenêtre est toujours un véritable casse-tête. Entre le double et le triple vitrage, il n’est pas toujours évident d’arrêter son choix. Ce dernier dépend de l’orientation de la fenêtre ainsi que du climat. Quelles sont les différences entre le double et le triple vitrage ? Quel vitrage choisir chez soi ?

Comparatif entre le double vitrage et le triple vitrage

Il ne faut pas attendre la pose des fenêtres pour s’informer sur les performances d’un double ou d’un triple vitrage. Concernant le premier type de vitrage, il s’agit d’un vitrage doté de 2 vitres de 4 millimètres d’épaisseur.

Concernant le second type, le nombre de vitres est de trois. Le but d’un double ou triple vitrage est d’isoler la pièce des aléas climatiques (froid, chaleur, vent). D’un point de vue écologique, optez pour un poseur de fenêtres RGE. Celui-ci connaitra toutes les techniques et tous les matériaux qui protègent l’environnement.

La différence entre ces deux vitrages est grande, et ce, notamment au niveau de la performance thermique. Le coefficient thermique du double vitrage est à 1.1 Ug, alors que pour le triple vitrage ce coefficient est de 0.8 Ug. Cet écart prouve l’efficacité du triple vitrage en tant qu’isolant thermique. Le triple vitrage est notamment très pratique en hiver.

Quel vitrage installer sur sa fenêtre ?

La pose d’un double vitrage est conseillée à ceux qui désirent créer un espace isolé sans avoir à réaliser des dépenses trop importantes.

Dans certaines maisons qui nécessitent une réelle isolation acoustique, les deux vitres du double vitrage ne sont pas suffisantes pour retenir les ondes sonores. Il en faut trois pour que les bruits soient confinés dans la fenêtre. Le triple vitrage est composé de vitres plus lourdes et épaisses pouvant isoler les immeubles comme les hôpitaux des bruits extérieurs.

Clairement, le double et triple vitrage font office de protection thermique ainsi que phonique. Recommandés par les architectes, leurs différences laissent la possibilité à chacun de choisir leur vitrage en fonction de la localisation et de l’orientation de la maison.