Comment devenir auxiliaire de vie pour personne âgée ?

Comment devenir auxiliaire de vie pour personne âgée ?

Auxiliaire de vie : les missions

Un auxiliaire de vie a pour but d’ assister une personne âgée dans sa vie quotidienne par exemple, et l’accompagner de manière quotidienne. Les missions sont multiples et diversifiées, elles s’inscrivent ainsi dans une démarche d’aide à domicile. Ces dernières peuvent être liées à un accompagnement dans diverses activités, que ce soit les courses, le ménage, le repassage, préparation des repas, démarches administratives ou autres. Ça peut également être lié à des gestes à réaliser pour lever ou coucher une personne qui ne peut pas le faire seule, l’habiller, faire sa toilette ou la coiffer par exemple. Notons que la situation de dépendance peut amener une personne à s’isoler, et l’auxiliaire de vie doit donc rompre l’isolement en emmenant la personne faire des promenades, des visites et autres.

Les trois qualités requises pour devenir auxiliaire de vie

Pour devenir auxiliaire de vie, il faut être doté de quelques qualités techniques mais également humaines :

-> Tout d’abord, il faut avoir le sens de l’organisation. En effet, l’auxiliaire de vie doit être autonome, organiser les journées et les tâches à effectuer précisément. Selon les besoins de la personne, il faut adapter le planning, et donc être dynamique.

-> Il faut également aimer le contact avec les gens et avoir un bon côté relationnel. C’est sans aucun doute la base du métier d’auxiliaire de vie, et il faut donc s’intéresser à la personne que l’on prend en charge, à sa pathologie, ses inquiétudes et sa vie en général.

-> Il faut aussi avoir une bonne qualité d’adaptation. Effectivement, l’auxiliaire de vie doit voir plusieurs personnes dans une même journée, chaque cas est unique et il faut donc rapidement cerner les besoins de la personne dépendante.

Notons que la formation est accessible à toutes les personnes majeures, et qu’aucun diplôme spécifique n’est nécessaire. La formation se déroule autour de six axes, qui sont les suivants : la connaissance de la personne, l’accompagnement et l’aide individualisée dans les actes essentiels et ordinaires, l’accompagnement dans la vie sociale et relationnelle, la participation à la mise en place et au suivi du projet individuel, et la communication professionnelle et la vie institutionnelle.

Nous espérons avoir pu vous aiguiller concernant le métier d’auxiliaire de vie, et que vous aurez trouvé les réponses à vos interrogations. À très bientôt !