Comment adapter sa maison lorsque l’on perd sa mobilité ?

Comment adapter sa maison lorsque l’on perd sa mobilité ?

La perte de la mobilité concerne de nombreuses personnes âgées. Parfois, ce sont des personnes plus jeunes qui sont obligées d’y faire face, soit pour des raisons de handicap, soit à la suite d’un accident de la vie. Les tâches et les gestes du quotidien deviennent plus difficiles à réaliser et il est nécessaire d’aménager son logement pour faciliter ses mouvements et ses déplacements. Voici les trois premiers espaces à modifier impérativement.

L’accès de son logement

C’est très certainement la première chose à laquelle il faut penser. Quand on se retrouve en difficultés pour ses déplacements, on se rend rapidement compte du calvaire que peuvent vivre les personnes handicapées au quotidien. Si un seul revêtement n’est pas adapté pour le passage des béquilles, d’un déambulateur ou d’un fauteuil roulant, vous ne pouvez pas accéder au lieu. Si par exemple vous avez des marches sur le pas de votre porte ou des graviers dans la cour, il sera primordial de construire des accès spécifiques.

La salle de bain

Faire sa toilette nécessite beaucoup de mobilité. Quand on ne peut plus lever le bras pour attraper un pommeau de douche ou la jambe pour entrer dans son bain, il est important de faire installer du mobilier adapté pour les personnes à mobilité réduite. Des fabricants spécialisés comme seniorbains construisent des douches assises ou encore des baignoires à porte pour aider les gens à retrouver leur autonomie.

La chambre à coucher

La dernière pièce importante de la maison est la chambre, car on y passe une grande partie de son temps, surtout lorsque l’on a des problèmes de santé. Il est nécessaire de prévoir un matelas électrique. Premièrement, vous pourrez passer de la position assise à allongée en appuyant sur un simple bouton, ce qui est très pratique pour la lecture. Ensuite, vous pourrez baisser le lit pour en sortir plus facilement sans risquer de tomber.