Se protéger contre le harcèlement au travail

Se protéger contre le harcèlement au travail

Qu’est ce que le harcèlement ?

Les problèmes de harcèlement sont le plus souvent difficiles à cerner et il y a plusieurs raisons à cela. Tout d’abord le harcèlement repose sur la parole de deux personnes et les juges éprouvent beaucoup de difficulté à se faire une idée juste en l’absence de témoignage d’une tierce personne ou d’un flagrant délit.

Cette difficulté provient aussi de la personnalité du harceleur qui se garde bien de se livrer à son comportement en public. La personne harcelée elle aussi a une personnalité qui pose parfois problème, c’est en général une personne effacée qui n’ose exprimer sa souffrance ou qui en a honte. Elle peut également craindre pour sa carrière dans le cas de harcèlement sur le lieu de travail. Pour le législateur, le harcèlement est défini comme une violence répétée qu’elle soit verbale, physique ou psychologique qui a pour but de détruire la personne harcelée.

Les conséquences peuvent devenir désastreuses lorsque le ou la harcelée s’enferme dans son mutisme ou si elle éprouve des difficultés d’ordre familial ou social par ailleurs. Dans un premier temps elle subit puis au fil des jours elle ne trouve plus le sommeil, elle n’arrive plus à se concentrer, multiplie les erreurs si le harcèlement se produit dans le cadre du travail et finit par s’étioler physiquement et psychologiquement.

Comment réagir face au harcèlement ?

Lorsqu’on est harcelé d’une manière ou d’une autre, il ne faut avant toute chose ne pas s’isoler et se dire que le harcelement n’est plus une fatalité. Les pouvoirs publics et l’ensemble de la société contemporaine ont pris ce problème trop longtemps tenu à l’écart à bras-le-corps, surtout face à des scandales retentissants ou des suicides dramatiques de personnes harcelées.

Le harcèlement est devenu une cause que tout le monde défend, aussi bien dans les écoles, que dans le monde du travail, voire dans la vie privée. Le code pénal prévoit jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 30?000 euros d’amende si le harcèlement avéré a pour but de porter atteinte aux droits et à la dignité de la personne harcelée.

Le Code du travail précise également qu’aucune personne n’a à subir de tels agissements et a mis en place des procédures spécifiques pour la rupture du contrat de travail qui ne peut plus être maintenu. Pour ne pas se trouver confronté à son harceleur et souffrir davantage encore de la situation qui lui est imposée, le ou la harcelé peut se réfugier derrière le rempart d’un avocat spécialisé en droit du travail pour commencer sa reconstruction physique et psychologique.