Conseils pour réussir l’achat d’un bien neuf

Conseils pour réussir l’achat d’un bien neuf

2017 a été une année faste pour l’achat de logements neufs en France. Ce boom remarquable du marché de l’immobilier neuf est essentiellement imputable à des dispositifs d’exonération fiscale comme le dispositif Pinel ou encore à des facilités de financement telles que le prêt à taux zéro (PTZ). Par-delà ces facteurs, la bonne tenue de l’immobilier neuf français s’explique surtout par les nombreux avantages que présente ce choix d’investissement. Toutefois, avant de se lancer dans l’achat d’un bien neuf, il est utile de s’entourer d’un certain nombre de précautions.

Prenez le temps de vous renseigner

L’achat d’un bien immobilier neuf à la Baule, à Montpellier ou dans n’importe quelle ville de France est exigeant en termes d’investigations qui doivent être menées en amont de l’investissement.  Il faut bien s’informer sur la ville, la législation et le contexte local du marché de l’immobilier.

Prenez le temps de bien étudier le profil du promoteur. Possède-t-il les garanties suffisantes notamment la garantie d’achèvement ? A-t-il une assise financière suffisamment confortable pour mener à son terme le projet immobilier ? Prenez le temps de prendre connaissance du contrat de réservation notamment la notice technique dans laquelle est consignée la liste des matériaux et équipements dont doit être pourvu le bien immobilier neuf à la réception des clés. Faites le choix d’un contrat de construction en maison individuelle (CCMI) plutôt qu’un contrat de maîtrise d’œuvre moins sécurisant.

La recherche de financement

Faites jouer la concurrence pour obtenir votre crédit immobilier. N’hésitez pas à recourir aux services d’un courtier en immobilier disposant d’une bonne culture des conditions générales des contrats de prêts ainsi qu’un réseau bancaire étoffé. Son expertise et sa bonne connaissance du marché devrait vous permettre d’obtenir la meilleure solution de financement.

N’oubliez pas de prendre en compte les dépenses annexes dans vos simulations. Souvent dans un processus d’acquisition on peut être tenté de faire une fixation sur le prix de vente et de négliger les frais annexes. Il ne devrait pas en être ainsi, il fait intégrer les frais d’agence, les frais de notaire, la taxe foncière et les frais de déménagement.

Achetez au bon endroit

Le cadre externe du logement doit être un facteur déterminant dans votre décision d’investissement. Prenez le soin de prendre connaissance du terrain avant de parapher le contrat de réservation. Assurez-vous que le secteur est bien desservi par les transports en commun. Évitez les logements isolés des commerces et des lieux publics tels que l’école, la mairie, la poste etc.