Comment utiliser les huiles essentielles ?

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Les noms de certaines huiles essentielles oscillent entre originalité et poésie. Exemple : Ajowan, Angélique ou Aneth. Les huiles essentielles offrent une approche différente en termes de santé. Appliquées sur la peau, absorbées par voie respiratoire, ingérées sur une pastille neutre, du sucre, du miel ou dans de l’huile végétale, les huiles essentielles proposent une approche appelée “médécine douce”, c’est-à-dire soignant sans générer beaucoup d’effets secondaires. Voici comment en tirer le plus grand profit.

Précautions à prendre avant d’utiliser des huiles essentielles

Les huiles essentielles contiennent des molécules aromatiques très puissantes. Il faut impérativement respecter les doses indiquées. L’idéal est aussi de ne pas commencer à utiliser les huiles essentielles sans avoir reçu l’avis d’un professionnel. Ce dernier va proposer à la fois l’huile la plus adaptée à votre problème et la meilleure façon de l’appliquer. La consultation prendra en compte des paramètres physiques tels que l’âge, du poids, de l’état de santé global.

Huiles essentielles : quelques règles basiques d’application

Pour votre utilisation des huiles essentielles retenez ce qui suit : si elles sont avalées, les huiles doivent systématiquement être diluées dans une autre substance : eau, jus de fruits. Lorsqu’elles sont appliquées sur la peau, cela peut se faire directement ou après dilution. Selon l’huile qui vous sera prescrite, il sera possible de l’appliquer pure ou diluée. Aspect important : n’avalez jamais une huile essentielle sans avoir reçu un avis médical ou paramédical. Toutes ces huiles ne doivent jamais être laissées à la portée des enfants. En deçà de trois ans, il vaut mieux ne pas utiliser des huiles essentielles. Quant aux femmes enceintes et allaitantes, il vaut mieux qu’elles s’abstiennent d’utiliser des huiles essentielles.

Parties du corps à éviter lors de l’utilisation

Ne jamais pulvériser une huile essentielle sur les yeux, autour de ceux-ci, dans le nez ou dans les oreilles. De façon générale, intégrez dans votre culture thérapeutique qu’il faut éviter d’utiliser les huiles essentielles sur et à proximité de la plupart des muqueuses. Faites le plus souvent possible un test de tolérance cutanée. D’abord, choisissez le pli du coude ou toute autre partie du corps peu visible. Ensuite, appliquez-y l’huile essentielle que vous voulez utiliser pour un usage plus important dans le cadre de votre traitement. Accordez-vous au moins 24 heures pour observer l’effet et les éventuelles complications avant d’utiliser l’huile essentielle sur des parties du corps plus visibles.