Fêter le 14 juillet en maison de retraite

Fêter le 14 juillet en maison de retraite

Le 14 juillet consacre le jour où, au plan national, toute la France célèbre sa fête nationale. Pour chaque Français, il s’agit d’un véritable jour de réjouissance donnant lieu à de nombreuses manifestations. Même dans les maisons de retraite, ce jour spécial donne lieu à une célébration autour de différentes activités.

Fêter autour d’animations musicales et artistiques

Il n’est pas rare d’entendre dire que la musique adoucit les mœurs. On découvre que cette assertion prend tout son sens lorsqu’il s’agit des personnes âgées, notamment celles admises dans les maisons de retraite. Voilà pourquoi de nombreux établissements de retraite comme l’EHPAD sur Estrées-St-Denis utilisent cette approche pour égayer les séjours de leurs locataires.

En tant que résidence de retraite, vous pouvez donc adopter les animations musicales pour faire vivre la Fête nationale à vos pensionnaires et pour leur rappeler leur appartenance à la patrie. Mais attention, évitez de les inonder de sonorités trop contemporaines si vous voulez atteindre votre objectif. En réalité, ces personnes constituent une génération qui aura plaisir à se souvenir de ses propres musiques et de ses gloires musicales.

Ce qui fait de l’animation musicale un atout majeur pour fêter le 14 juillet avec les personnes âgées est qu’elle est thérapeutique. En termes techniques, on parle de musicothérapie, une technique généralement appliquée aux seniors atteints d’Alzheimer. Ainsi, en plus de permettre à ces derniers, souvent isolés, de s’égayer, l’animation musicale les amène à replonger dans le passé à travers les sons qu’ils entendent. Ils se connecteront aux souvenirs que cette musique fera resurgir et y trouveront du plaisir.

Il arrive que certains commencent à fredonner les paroles en dépit de leur mémoire affectée.

fête nationale EHPAD

Un ensemble d’activités ludiques pour passer un 14 juillet agréable

Les activités et les animations que proposent les maisons de retraite sont nombreuses :

  • ateliers et jeux;
  • activités culinaires ;
  • apprentissage sur les nouvelles technologies ;
  • spectacles et événements culturels ;
  • visites d’écoles ;
  • sorties récréatives ou promenades.

Il faut souligner que ces différentes activités visent toujours à apporter un plus sur le plan social au bénéficiaire, en plus du côté distractif.

Concernant les ateliers et les jeux par exemple, il est possible d’initier, le 14 juillet, une activité du genre « Questions pour un champion » sur les différents présidents qui se sont succédé à la tête de l’État français, et éventuellement sur certains événements marquants de la France. En outre, pourquoi ne pas programmer une activité culinaire et y faire participer tout le monde dans la mesure du possible?

Organiser une promenade en ville ou une sortie au théâtre ou au restaurant serait aussi une idée appréciable pouvant permettre aux pensionnaires de sortir de leur environnement le temps d’un après-midi et de garder un lien avec l’extérieur. En dehors de ces activités, les seniors apprécieraient aussi la présence d’artistes comédiens pour quelques moments de fous rires par exemple. Ne dit-on pas que le rire est thérapeutique?